Accueil
Dossiers Parcours Contact Galeries Liens Zone resteinte
 
Accueil

RÉPERTOIRE DES PRODUITS CHIMIQUES UTILISÉS EN PHOTOGRAPHIE

Page 2


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M
N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

Bicarbonate de sodium CO3HNa
 

Poudre cristalline blanche, non hygroscopique, se dissolvant. facilement dans l'eau. Connu comme poudre stomachique.
Très faible réaction alcaline. Agit dans les révélateurs à peu près comme le borax.


Bichromate d'ammonium Cr207(NH4)2
 

Cristaux jaune rougeâtre.
Sensibilisation des papiers pigment, à la gomme et à l'huile. Poison.


Bichromate de potassium Cr207K2
 
Cristaux rouge orangé, très solubles dans l'eau. La solution ni le sel même ne se transforment sous l'action de la lumière, mais si l'on plonge des produits organiques secs, du papier ou de la gélatine p.ex. dans une solution de bichromate de potassium, celui ci agit comme sensibilisateur photographique. Bain de blanchiment pour les photos au bromoil. En solution pour le nettoyage des cuvettes, etc. Poison.

Bisulfite de sodium S03HNa
 

Petits cristaux prismatiques ou poudre très solubles dans l'eau.
La solution aqueuse dégage de l'anhydride sulfureux (SO2) et en a par conséquent l'odeur.
La solution commerciale contient de 35 à 40 g de bisulfite par 100 cm3 d'eau, ce qui correspond à environ 35°/38° Baumé.
Constituant des fixateurs acides.


Borax (ou triborate de sodium) B407Na2.1OH20
 

Substance cristalline blanche ; se présente cependant aussi en poudre, mais cristaux et poudre offrent la même composition et doivent donc être employés en quantités identiques.
Le borax fondu n'est pas utilisé dans la pratique photographique. Le borax en poudre se dissout plus rapidement que le cristallisé. Le borax est un alcali faible c.à.d. qu'à partir d'une limite relativement peu élevée l'alcalinité (pH) de la solution ne peut plus être augmentée en ajoutant plus de borax. Il s'ensuit que le borax ne peut pas être employé pour remplacer un accélérateur tel que p.ex. le carbonate de soude. Par contre, grâce aux mêmes propriétés, le borax est utilisé de préférence comme alcali, dans les bains type grain fin.
Dissolvant de la gomme laque.


Bromure d'ammonium NH4Br
 
Cristaux incolores hygroscopiques, très solubles dans l'eau. Se décompose à la lumière et, à la longue, à l'air. Utilisé comme retardateur dans le développement des plaques et papiers. Le bromure d'ammonium a une action un peu plus énergique que le bromure de potassium ; en pratique, cependant, on peut employer les deux substances en quantités identiques. Entre dans la composition de bains de blanchiment, etc.

Bromure de potassium KBr
 

Cristaux cubiques blancs, difficilement solubles dans l'eau froide, facilement dans l'eau chaude. La solution se conserve indéfiniment. Agit comme retardateur et clarificateur dans le développement.
Constituant des bains de blanchiment pour le virage en sépia.


Carbonate d'ammonium (NH4)2CO3
 
Poudre blanche cristalline, très soluble dans l'eau. Instable.

Carbonate de calcium CO3Ca
 
Substance blanche, insoluble dans l'eau. Neutralisation des bains d'or ; pour cet usage, il doit être chimiquement pur.

Carbonate de potassium CO3K2
 
Poudre amorphe blanche, hygroscopique. A conserver dans des flacons bien bouchés. Agit comme accélérateur dans les révélateurs. 1 g de carbonate de potassium correspond à peu près à 0,9 g de carbonate de sodium anhydre et à 2,5 g de carbonate de sodium cristallisé.

Carbonate de sodium CO3Na2.10H2O
 

Cristaux incolores très solubles dans l'eau, efflorescents. Doit donc être conservé dans des flacons bien bouchés. La "soude" du commerce manque généralement de pureté. Agit comme accélérateur dans les révélateurs. Utilisé parfois comme neutralisateur dans les bains de virage.
Se présente aussi en composition anhydre (CO3Na2). 100 g de cristaux équivalent à 40 g de sel anhydre et inversement, 1 g de carbonate de sodium anhydre correspond à 0,37 g de soude caustique ou 1,1 g de carbonate de potassium.


Chlorate de potassium Cl03K
 

Poudre blanche peu soluble dans l'eau. Entre, avec le magnésium et l'aluminium, dans
la préparation des poudres éclairantes. Poison.


Chlorhydrate de diamidophénol C6H3OH.(NH2) 2.(HCl)2
 

Poudre blanche, cristalline, très soluble dans l'eau. La solution ne se conserve pas.
Substance révélatrice, possédant un grand pouvoir développateur sans addition d'alcali. Le révélateur à l'amidol, très dilué, donne des tons noir brun sur les papiers par développement.
A conserver en bouteilles jaunes bien bouchées.


Chlorhydrate de paramidophénol C6H4(OH).NH2.HCl
 

Petits cristaux grisâtres. Très soluble dans l'eau. Se décompose à la chaleur; sans fondre. Substance révélatrice.
A conserver en flacons bruns bien bouchés.


Chlorhydrate de paraphénylène diamine C6H4(NH2.HCI)2
 

Cristaux rose clair, s'oxydant facilement à l'air. La solution colore fortement la peau, les vêtements et. tout ce qu'elle touche. Avec les alcalis caustiques, pour 'révélateurs rapides. Sans alcalis ou avec alcalis faibles (Borax p.ex.). et beaucoup de sulfite pour révélateurs pour grain fin.
Souvent en combinaison avec le métol et la glycine.
Très employé dans les révélateurs chromogènes. Poison.


Chloroplatinite de potassium PtCl4K2
 

Petits cristaux rouge rubis, hygroscopiques, très solubles dans l'eau.
Constituant des papiers au platine ; virage au platine des papiers au jour.


Chlorure d'ammonium NH4Cl ou AmCl
 

Petits cristaux blancs, très solubles dans l'eau (à 18° C. environ 1:3) beaucoup moins dans l'alcool (1:8). Se volatilise à la chaleur.
Employé dans les fixateurs très rapides.


Chlorure de calcium CaCl2.6H2O
 
Cristaux incolores. Se trouve dans le commerce à l'état anhydre, sous forme dé masse granuleuse blanche. Très hygroscopique. Dessicateur des produits qui se détériorent sous l'action de l'humidité.

Chlorure d'or AuCl3.2H2O
 

Cristaux brun foncé, déliquescents, très solubles dans l'eau et l'alcool.
La solution se décomposant à la lumière doit être conservée dans l'obscurité.
Constituant principal des bains de virage pour papier au jour. Poison.


Chlorure de sodium NaCl
 

Cristaux incolores, très solubles dans l'eau. C'est le sel de cuisine. Bains de virage sanguine et sépia.
Employé aussi pour éviter la formation des cloques.


Chlorure ferrique FeCl3
 

Substance amorphe jaune orangé, hygroscopique. Morsure des clichés d'imprimerie en
métal. Élément de nombreux bains de virage pour papiers au bromure. Poison.


Citrate de fer ammoniacal (C6H507)3Fe2(NH4)3
 

Paillettes brillantes brunes, très solubles dans l'eau.
Pour le virage en bleu des papiers au bromure et la fabrication des papiers au ferrocyanure.


Citrate de potassium C6H5O7K3.H2O
 

Aiguilles incolores, déliquescentes. Constituant des bains de virage.

 




- 183106 visiteurs - © 2003/22 Phi___